Stéphanie Stindel - "Mike", 2011


Huile sur toile
114 x 146 cm
Série "Les Pretty Boys"

Après 20 ans passés dans la mode en temps que styliste et directrice artistique à Paris puis à Hong Kong, Stéphanie Stindel décide de tout lâcher pour se consacrer à sa passion, l’art et en particulier la peinture. Son travail se situe à la croisée de la mode, du graphisme et de l’art contemporain.
Avec le portrait en format géant comme terrain de jeu elle explore toutes les techniques : peinture à l’huile en technique classique et glacis flamand, dessins à la barre d’huile, encre avec toujours un mélange de dessins de mode et de graffitis.

Plus de détails

  • STEL_MIKE

  • Disponibilité : Cette œuvre est disponible

3 270,00 €



11 autres œuvres à découvrir :


La dynamique du trait est une colonne vertébrale. Lucian Freud, Philippe Pasqua, Valerio Adami, Keith Haring ou encore le britannique Mark Demsteader sont autant d’inspirations éclectiques.

« Ce qui me fascine c’est la dynamique, le mouvement et l’impact, ce qui fait qu’un tableau aussi technique soit-il peut-être mort si la dynamique n’est pas là ».

 

Série "Les Pretty Boys"

 

Ce qui m'intéresse c'est l'ambiguité. À travers le portrait je cherche à trouver les différentes identités qui coexistent chez une personne, la part féminine, masculine, adolescente, enfantine, la pureté décalée. Je cherche ce qui se cache derrière le masque social.

Le psychisme humain est, en sa primitivité, androgyne. Le psychologue Buytendijk nous dit que l’homme normal est masculin à 51% et que la femme est féminine à 51%.  L’inconscient humain est sans cesse à la limite. Je ne peins pas de personnes existantes, mais invente des physiques, des profils dont l’ambiguïté dérange par ce manque de clivage qu’exigent nos sociétés.

La série Pretty Boys mélange, pour le portrait lui-même la technique classique flamande, pour le vêtement un mouvement plus impulsif proche du graffiti et pour le fond un travail d’épaisse couche de blanc de titane travaillée au couteau afin de donner une représentation contemporaine des craquelures des tableaux anciens.

  • Technique : huile sur toile de lin
  • Hauteur : 146 cm
  • Largeur : 114 cm
  • Poids : 5 Kg